Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CINEMA CinéParc - Jeudi 12 mai - ROOM (VOstf)

ROOM (VOstf) - Long métrage canadien - 1h58 - 2016
Genre : Drame, thriller.
Réalisé par Lenny Abrahamson
Avec Brie Larson, Jacob Tremblay, Joan Allen
Public : adultes et adolescents
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.
Salle des Fêtes - 20h30 - Tarif réduit : 3€, tarif plein : 5€.


RESUME

Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à
jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un
monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre,
où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait
jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout
risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de
découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas
préparé.
Les inrockuptibles :
« Film de libération, «Room» décrit au fond moins une
explosion des possibles qu’une permutation : échanger l’espace infini de la pensée
avec celui, étriqué, où se heurtait le corps, pour déployer un réel s’étendant désormais
comme un océan sans limites autour d’un esprit qui prend, lui, des airs d’île déserte.
Un quasi infilmable dont Abrahamsson relève le défi avec beaucoup d’intelligence. »
Théo Ribeton
Le journal du Dimanche :
« Brie Larson est bouleversante en mère-courage qui
tente de se reconstruire. On lit l’innocence, l’intelligence et la peur dans les yeux du
jeune Jacob Tremblay, véritable éponge à émotions. Heureusement, l’amour est plus
fort que tout. »
Barbara Théate
Le point de vue CINEPARC
Il est des films qui vous « prennent aux tripes », dont on
ne ressort pas tout à fait les mêmes qu’en entrant en salle.
Room
est de ceux-là. Adapté du roman d’Emma Donoghue,
Room
a comme point de départ plusieurs fait divers de
séquestration mais il ne faut surtout pas le résumer à cela.
Le film se concentre sur ses personnages, une mère et son
fils pris au piège de cette situation sordide, sur la force
mentale de l’une et l’imaginaire de l’autre qui les animent
pour y survivre puis pour affronter une liberté retrouvée
mais en rien évidente. C’est aussi l’histoire d’un amour
inconditionnel entre une mère et son fils. Pour incarner ces
personnages ? Brie Larson, oscar de la meilleure actrice,
époustouflante ! Et que dire de Jacob Tremblay, juste
incroyable. Room est un film intense, que l’on suit par
moments comme un thriller avec l’impression qu’on ne va
pas pouvoir rester assis sur son siège, tant la tension est
forte. Mais
Room
est surtout un film lumineux et intelligent
qui « cultive délicatement les raisons de vivre »*
(*Thomas Sotinel Le Monde).

 

Tag(s) : #CINEPARC

Partager cet article

Repost 0