Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CINEMA Cinéparc "Django" jeudi 22 juin

Attention : Changement de lieu et changement d'horaire !
Séance à 21 h - Salle Culturelle

Tarifs : 5€, réduit : 3€

DJANGO :

  • Long métrage français
  • 1h55 - 2017
  • Genre : Biopic
  • Réalisé par Etienne Comar
  • Avec Reda Kateb, Cécile de France, Beta Palya
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

En 1943 pendant l’occupation allemande, le tsigane Django Reinhardt, véritable “guitare héros”, est au sommet de son art. Chaque soir il fait vibrer le tout Paris aux Folies Bergères avec sa musique swing alors qu’en Europe, ses frères sont pourchassés et massacrés. Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse aidé par une de ses admiratrices, Louise de Klerk. Pour passer, il se rend à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, avec sa femme enceinte, Naguine et sa mère Negros. Mais l’évasion est plus compliquée que prévue, Django et ses proches se retrouvent plongés dans la guerre. Pendant cette période dramatique, il n’en demeure pas moins un musicien exceptionnel qui résiste avec sa musique, son humour, et qui cherche à approcher la perfection musicale…

Les critiques

Les Inrockuptibles : « C’est une belle histoire que raconte Comar. Hélas, on ne peut pas dire que la mise en scène se montre à la hauteur de l’enjeu () Heureusement, il y a les scènes musicales, totalement galvanisantes. Et puis un acteur exceptionnel, proprement génial : Reda Kateb, dont on connaissait évidemment le talent, mais qui prend ici son envol, passe à la vitesse supérieure.» Jean-Baptiste Morain

Le Nouvel Observateur : «Etienne Comar, qui signe ici son premier film (un poil trop long), donne à Reda Kateb un de ses plus beaux rôles. L’acteur porte le film dans chaque plan. On redécouvre avec bonheur l’étrange personnage que fut Django, diva, joueur, infidèle, attachant.» François Forestier

Le point de vue Ciné Parc

Avec Django, Etienne Comar signe son premier film. Le metteur en scène ayant par le passé principalement travaillé comme scénariste et producteur avait depuis longtemps voulu s’attaquer au portrait d’un musicien dans la tourmente. Il ne voulait toutefois pas faire un biopic en survolant toute la vie du musicien. Il a donc plus précisément centré son film sur les années d’Occupation parce qu’il s’agit de la période de la vie du musicien qui montre le mieux à quel point la musique possède cette faculté de s’extraire du monde. « Cette période […] me permettait de mieux d’aborder les thèmes qui […] me touchent, notamment son aveuglement musical et la prise de conscience d’artiste qui s’en suit », explique-t-il. C’est l’excellent acteur Reda Kateb qui se glisse dans la peau de Django. C’est la deuxième fois qu’il interprète un personnage tsigane puisqu’il avait campé Jordi le gitan dans le film qui l’a révélé : Un prophète de Jacques Audiard.

Tag(s) : #CINEPARC

Partager cet article

Repost 0